Home

Les matériaux du maçon: les granulats

Définition

Les granulats sont des petits morceaux de roches, c’est-à-dire des sables, graves et graviers, dont la taille varie de 0 à 125 millimètres.
Le terme granulat, au singulier, désigne un ensemble de grains d'un même type, quel que soit le critère de classification utilisé.
Le terme granulats, au pluriel, sera utilisé pour désigner un mélange de grains de divers types.

Les types de granulats dans la construction

Les granulats roulés

Les granulats roulés sont issus des roches meubles alluvionnaires, ils se sont arrondis par usure dans les cours d’eau ou au contact des glaciers. Ils proviennent majoritairement de milieu aquatique mais on en trouve aussi en carrière (dépots alluvionnaires)
Ces granulats sont lavés pour éliminer les particules argileuses et criblés pour obtenir différentes dimensions. Bien qu'on puisse trouver différentes roches selon la région d'origine, les granulats utilisés sont le plus souvent siliceux, calcaires ou silico-calcaires.

Les granulats concassés

Les granulats concassés proviennent des roches massives. En se brisant sous l’effet du concassage (naturel ou artificiel) les roches produisent des graviers anguleux.
Les granulats concassés sont majoritairement issus de carrières. Ils sont obtenus par abattage et concassage. Une phase de précriblage/lavage est indispensable à l'obtention de granulats propres. Différentes phases de concassage aboutissent à l'obtention des classes granulaires souhaitées.

Classification des granulats

Les granulats répondent à une grande diversité de critères et de spécificités selon les besoins.
On peut néanmoins les classer selon quelques critères:

Par origine

Naturels, artificiels, types de roche, sous-produits industriels...

Par type

Roulés, concassés, de rivière, de carrière, recyclés...

Par masse Volumique

Légers, lourds, très lourds, granulats ferreux, réfractaires...

Par calibre

Granulométrie, classe granulaire...Tri au moyen de tamis (mailles carrées) et de passoires (trous circulaires)

Définition de la Granulométrie

La granulométrie est la mesure de la forme, de la dimension et de la répartition en différentes classes des grains dans un substrat donné

Dénomination de la granulométrie

Un granulat est caractérisé du point de vue granulaire par sa classe d/D
d = le plus petit diamètre
D = le plus gros diamètre
Lorsque d est inférieur à 2 mm, le granulat est désigné 0/D.
L’intervalle d/D est appelé classe granulaire

Les cinq classes granulaires principales

Les fines

0/D avec D inférieur ou égal à 0,08 mm

Les sables

0/D avec D inférieur ou égal à 6,3 mm

Les gravillons

d/D avec d supérieur ou égal à 2 mm et D inférieur ou égal à 31,5 mm

Les cailloux

d/D avec d supérieur ou égal à 20 mm et D inférieur ou égal à 80 mm

Les graves

d/D avec d supérieur ou égal à 6,3 mm et D inférieur ou égal à 80 mm

Les granulats utilisés dans la construction

Les sables


Le sable est un matériau granulaire composé de particules (quartz, micas, feldspaths) issues de la dégradation de roches. La dimension des grains de sable utilisé par le maçon est comprise entre 1/16e de millimètre et 6 millimètres.

Les graviers


Le gravier est un granulat de roche détritique à éléments assez gros : sables grossiers et cailloux, (on dit aussi cailloutis). Associé au sable il constitue un béton.

Les graves


La grave est le matériau idéal pour créer le fond de forme des accès et plateformes. C’est un mélange de matières composé de fines et de gravillons ou cailloux allant jusqu’à 80 mm. Ce mélange à la propriété de se serrer et de former un ensemble compact et résistant à la charge.