Home

Maçonneries verticales: les escaliers

1- Calculer un escalier droit

Pour qu'un escalier soit confortable en montant et descendant, il faut appliquer une méthode de calcul basée sur la "loi" (ou relation, ou formule) de Blondel.
Cette loi a pour objectif de vérifier la cohérence entre la hauteur de marche et celle de son giron.
La formule de Blondel part du principe que le pas humain est de l'ordre de 60 à 64cm et elle nous permet d'établir un calcul simple:
2 hauteurs de marche (h) + 1 giron (g) = [60~64 cm] d'où:

2h + g = ~64cm

Exemple : h = 18 cm et g = 25 cm
2 x 18 cm + 28 cm = 64
Pour les bâtiments d'habitation, la hauteur idéale serait de 17 cm pour un giron entre 26 et 30 cm.

2- Exemple concret:

On prend pour exemple la réalisation d'un escalier menant d'un garage à une habitation:
- hauteur à franchir: 1.00m
- reculement: 1.40m
1- je prévois une hauteur de marche de 17cm
2- je divise la hauteur à franchir par la hauteur choisie (17) et j'obtiens 5.88...que j'arrondis à 6
3- la hauteur des marches est donc de 100 divisé par 6 = 16.66cm
4- le nombre de girons est égal au nombre de marche moins 1 donc il y a cinq girons
5- le giron sera de 1,40 divisé par 5 = 28
6- je vérifie par la formule de Blondel que mon escalier est conforme: 16,66+16,66+28= 61.32
7- ce chiffre est bien compris entre 60 et 65, l'escalier est correctement dimensionné.

3- Réaliser un escalier droit

© Agence Qualité Construction