Home

Les murs en maçonnerie de blocs

Mur de parpaings

Mur de parpaings

Mur de briques

Mur de briques

Mur de béton cellulaire

Mur de beton cellulaire

Une définition:

Un mur en maçonnerie de blocs est un élément vertical, porteur ou non, composé de lignes, rangs ou assises d’éléments solides manu portables et solidarisés entre eux par un liant.

Fonctions des murs:

Les murs ont pour fonctions:
- de séparer les différents espaces d'une habitation
- de reporter au sol les charges des planchers ou de la toiture (dans le cas d'un mur porteur)
- d'isoler thermiquement les espaces d'habitation (chaleur, froid, feux...)
- d'isoler phoniquement contre les bruits
- de soutenir des terres (mur-talus ou de soutènement)

Types de murs dans l'habitat individuel ou collectif:

Dans un habitat, on distingue trois types de murs:
- les murs extérieurs (façades) soumis aux aléas climatiques (vent, chaleur, froid, pluie...)
- les murs de refends (mur porteur intérieur formant séparation)
- les pignons, murs en "rampant". Le pignon désigne la partie supérieure, triangulaire ou non, du mur d'un bâtiment servant à donner des versants à un toit

Classification des murs:

Les murs simples

Ce sont des murs qui ne comportent qu’une paroi de maçonnerie, enduite ou non et constitué par un seul matériau.

Les murs doubles

Les murs doubles sont principalement utilisés pour améliorer l'isolation thermique de la construction.
La juxtaposition de deux parois parallèles aux fonctions différentes (isolation + parement) est régie par des règles strictes (DTU).

Les murs composites

La paroi est constituée par plusieurs matériaux solidarisés de façon continue par du mortier ou béton.

Composants des murs:

Les murs porteurs sont généralement constitués de blocs manufacturés de dimensions standard, assemblés entre eux avec un liant (colle ou mortier).
Parmi les matériaux employés citons:
- la brique (perforée, alvéolaire ou pleine)
- les blocs de bétons creux, perforés ou pleins (parpaings, agglos, plottets...)
- les blocs de béton cellulaire.

! Attention: un mur, porteur ou non, peut être réalisé avec du béton, armé ou non mais dans ce cas on l'appellera un "voile" et il n'est pas réalisé suivant les même techniques !

Dispositions constructives relatives aux murs:

Une "disposition constructive" est une recommandation faisant règle pour la bonne réalisation d'un ouvrage ou partie d'ouvrage.

Soubassement Les murs de soubassement sont réalisés en blocs pleins ou perforés, enduits à l'extérieur avec une solution étanche et recouverts d'une membrane étanche.
Premier rang Un soin particulier est apporté au premier rang de blocs, en particulier si les blocs sont assemblés à la colle. Les blocs sont posés de niveau sur un lit de mortier hydrofuge ou une membrane étanche
Liants Les liants utilisés pour le montage de blocs sont principalement des mortiers de ciment, de chaux ou de mélange chaux/ciment (bâtard) dosés à 350kg/m3 minimum et de consistance ferme à souple
Montage Les blocs sont humidifiés avant la pose, posés de niveau, alignés au cordeau et à l'aplomb. Ils doivent se croiser avec un chevauchement minimal de 1/3 de leur longueur. L'alignement de joints verticaux est interdit pour éviter les "coups de sabre"
Angles Les angles sont réalisés en blocs spéciaux recevant une armature verticale (3HA diam 7 minimum, reliés aux armatures des planchers) et remplis de béton. Ils constituent ainsi les chaînages verticaux de la structure
Appuis Les linteaux et les poutres reposant sur des murs de maçonnerie doivent avoir un appui de 20cm au minimum
Tête de mur Les murs sont généralement couronnés par un chaînage horizontal armé et protégé en façade par un bloc spécial: une planelle. Ils peuvent recevoir une simple arase de mortier ou de béton
Coupes Les coupes de blocs doivent être propres et régulières de manière à ne pas dénaturer les joints verticaux. Il est par ailleurs interdit de casser les blocs pour passer des éléments de serrage, il faut dans ce cas prévoir le passage en réservant un espace entre les blocs

Risques relatifs au montage de blocs

Il est nécessaire de prendre certaines mesures d'Hygiène et de Sécurité pour éviter des accidents corporels et matériels.
En effet, l'utilisation de mortier à base de ciment ou de chaux peut entraîner des risques d’allergies ou d’irritations, et des risques de brulure des yeux. Ainsi, le port de gants et de lunettes est à minima conseillé.