adopter la culture numérique

L’École contribue au projet d'une société de l’information et de la communication pour tous en initiant, en partenariat avec les collectivités et différents acteurs, des actions pour généraliser les usages et développer les ressources numériques pour l'éducation.
Elle forme les élèves à maîtriser ces outils numériques et prépare le futur citoyen à vivre dans une société dont l’environnement technologique évolue constamment.
https://www.education.gouv.fr/

L'Apprentissage est un prolongement direct de l'École.
Il est donc pertinent d'y encourager ces usages.

L'informatique a provoqué un changement radical dans le monde de l'enseignement en utilisant à la place de supports matériels des fichiers numériques qui sont leur transposition électronique.
Le passage au numérique propose l'utilisation de ressources et de supports de travail sous la forme de fichiers informatiques multimédia interactifs et de terminaux connectés réunis dans un
Espace Numérique de Travail (ENT)

Diversifier et enrichir

Le Numérique n'est plus un choix ni une alternative: c'est une évidence.

Adopter les Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Enseignement (TICE) ne vient pas se substituer à nos pratiques courantes mais vise à les diversifier et les enrichir grâce à un panel d'outils et de services existants déjà en nombre sur le Web et qu'il convient d'adapter aux enseignements de la Formation Professionnelle

adopter la culture numérique

S'adapter pour Évoluer

Il n'y a pas de limites pour imaginer et construire de nouvelles activités.

L’introduction du numérique dans un dispositif implique de repenser les modes d'enseignements et d'apprentissage, scénariser, planifier et organiser les enseignements.
Un LMS est un outil logiciel qui accompagne et gère un processus d'apprentissage ou un parcours pédagogique.

Les apprentis ont grandi avec le numérique, les consoles de jeu, Internet et les réseaux sociaux.
Ils s’attendent à trouver dans la formation ou la vie professionnelle des outils aussi attrayants et attractifs que ceux rencontrés dans la vie quotidienne.
Il faut donc proposer des ressources qui correspondent à ce mode de vie, accessibles en ligne, de n’importe où, à n’importe quel moment.

L’utilisation du numérique modifie les façons de travailler.
Elle demande de nouveaux outils et de nouvelles compétences.

Il est nécessaire de prendre en compte ces nouveaux usages pour concevoir des ressources les plus adaptées aux besoins spécifiques en terme d’apprentissage.
L’objectif visé est bien sûr d’augmenter la qualité de la formation mais aussi de séduire les apprenant par des formations attractives. Enfin, il ne faut pas oublier l’importance de l’offre de ressources pédagogiques riches pour la valorisation de l’image de l’établissement.

adopter la culture numérique

Un "LMS" ou Learning Management System, est à la fois un outil informatique issu des nouvelles Technologies de l’Information et des Communications et une manière innovante de dispenser un enseignement.
Il nécessite une adaptation de la pédagogie tant dans le format que dans l’animation des sessions de formation.
Il comporte des fonctionnalités avancées telles que l’exportation des résultats, l’envoi d’invitations aux utilisateurs, la création de certificats et la facilité d’intégration avec des solutions tierces.

Le découpage en "modules" permet une adaptation fine au niveau de chaque apprenant et, dans le même ordre d'idée, la définition de parcours personnalisés.

La qualité pédagogique des contenus repose sur la scénarisation du cours et des activités correspondantes. Cela implique une vraie montée en compétence et un travail de groupe tourné sur la définition de scénarios pédagogiques communs.

LMS et modularisation

Un LMS est un système de gestion avancée de l’apprentissage.

Un LMS désigne un intégrateur d'outils pour la gestion d'un dispositif de formation qui comprend la gestion des cours, des apprenants, de scénarios pédagogiques et de leur séquencement dans le temps, de traçabilité des actions des apprenants, de diffusion de contenus...

adopter la culture numérique

LMS et suivi

Un LMS propose un suivi personnalisé grâce à des outils disponibles sur la plate-forme d’apprentissage:

Un espace général d'information
Un forum de discussion
Une FAQ : Foire Aux Questions
Un espace de travail collaboratif ou Wiki
Une messagerie interne à la plateforme
Des listes de diffusion
Des indicateurs d’activité des apprenants
Les réunions sur réseau ou chats.
Etc, etc...

L'utilisation d'un LMS se caractérise par la mise en œuvre de parcours de formation, véritables itinéraires proposés à l’apprenant pour l’acquisition des connaissances. Il intègre les différentes modalités de formation (présentiel, classes virtuelles ou « seul devant l’écran ») où l’apprenant évolue à son rythme à partir de ressources déployées en ligne et accessibles à tout moment depuis un poste de travail.

C'est une forme d’apprentissage qui conduit à s’abstraire des contraintes de temps et de lieu en permettant aux apprenants de suivre la formation en un lieu différent du formateur et/ou en différé si besoin.

Plus qu’un outil permettant la réalisation de modules de formations en temps réel, la "classe virtuelle" s'inscrit dans le cadre pédagogique plus général de la formation ouverte à distance (FOAD) et qui ouvre de larges perspectives sur la formation continue en semi présentiel (Blended Learning).

NB: Chaque enseignant est libre de sa pédagogie. Le numérique est à son service. Ce ne sont pas les outils qui déterminent la stratégie pédagogique mais bien le formateur avec sa connaissance des outils pour faciliter l’acte d’apprendre.

adopter la culture numérique

Les points de vigilance pour réussir la mise en place de cet outil résident dans:
- son ergonomie, sa simplicité d'utilisation par les formateurs et les apprenants.
- l’adhésion des utilisateurs.
- la phase de présentation et de familiarisation avec l’outil
- une offre d'assistance et d'accompagnement de qualité

Les outils numériques incluent les compétences pédagogiques traditionnelles. Mais leur usage nécessite aussi le développement de compétences numériques qu’il faut acquérir et qu’il faut évaluer également.

La réussite d'un dispositif logiciel de type LMS suppose une forte implication dans la conduite du changement et de l'accompagnement des utilisateurs. Il est donc nécessaire de mettre en place une équipe dédiée, assurance d’une disponibilité et une motivation forte pour le projet. S’y ajoute une dimension de pilotage, en mode projet comme en production, pour suivre et ajuster à tout moment son évolution.

Mise en place d'un LMS

Niveaux et métiers différents: travailler ensemble pour élaborer des séquences communes.

- Privilégier le support numérique au support papier
- Produire directement au format numérique
- Intégrer le numérique dans les contenus et les pratiques
- Proposer de nouvelles stratégies de formation
- Mutualiser les ressources
- Travailler sur des documents partagés

adopter la culture numérique

Objectifs:
- Mettre en place une alternative aux enseignements traditionnels par le biais de la dématérialisation des apprentissages.
- Former les personnels pour l'acquisition de nouvelles compétences informatiques et numériques
- Impulser une dynamique forte de travail collaboratif

Besoins:
Un serveur (ex: https://www.o2switch.fr/) coût: 5.00€/mois HT
Un nom de domaine explicite (ex: https://www.cfaisere.fr) coût: 10/15€/an HT
Un logiciel LMS (ex: https://chamilo.org/fr/) coût: gratuit
A terme: des équipements de productions de médias WebRadio/WebTv/WebZine (caméra, mixeur, PAO)
NB: nombre de ressources logicielles existent en version "Open-Source" c'est à dire gratuites! il n'est donc pas besoin d'investir dans des licences propriétaires. (ex: éditeurs d'images, vidéos, sons, texte enrichi, mise en page, CAO-DAO etc etc...) sans compter qu'il serait possible d'opter pour des PC équipés de Linux (gratuit) en lieu et place des OS imposés.

Méthodologie:
Analyse et mise à niveau des fondamentaux informatiques et numériques
Apprentissage des notions de base de la sémantique informatique orientée Web
Définition et adaptation d'un "scénario pédagogique" commun
Réalisation de modules de formation pour le scénario choisi
Test et validation par/pour un panel de formateurs et d'apprentis
Bilan, commentaires, appréciations et/ou améliorations
Validation et mise en production

Groupe de travail pilote

Contexte: Dans le cadre de la réforme de l'apprentissage, les établissements de formation sont soumis à la concurrence, il convient de pouvoir proposer une offre personnalisée, innovante et attrayante.

Analyse de l'existant:
Le CFA est déjà fortement informatisé et devrait recevoir de nouvelles améliorations en termes de connexion haut-débit filaire ou WiFi. Mais les matériels existants devraient pouvoir être optimisés: opter pour des terminaux portables serait un gain appréciable

Moyens:
Constitution de groupes de travail par métiers (5-6 personnes max, à minima: 1 pro, 1 Maths-Sciences, 1 Français-HG, 1 EDC) Des plannings communs aux membres d'un même groupe